biography  press  pictures
Je le note et je m'en félicitee
Allison Crowe review: SplinterMuse (France)
June 2005

From France, the country which has nurtured the poet Arthur Rimbaud, and singers Edith Piaf and Charles Aznavour:

Je le note et je m'en félicite

Allison Crowe.

            Il est possible que je sois passée à côté d'un phénomène faisant la une des magasines inspirés, mais jusqu'à aujourd'hui cette jeune chanteuse m'était totalement inconnue. Alors je me repens, j'implore votre clémence ô au dieu des prodiges musicaux, car j'ai rarement été bouleversée à ce point par une voix féminine. Pure comme de la glace, puissante et même violente sur la reprise de l'Hallelujah de Leonard Cohen.

            Elle touche là où ça fait mal, les partitions au piano soulignent avec cynisme la brutalité inhérente à ses textes et compositions. Ce n'est pas du désespoir gratuit, des tires larmes pour neurasthéniques masochistes, mais j'ai le sentiment qu'il est impossible de ne pas mettre son coeur en jeu en l'écoutant.

            Une chose est sûre, avec Allison on baigne pas dans une atmosphère tube de l'été pop the music soca dance machin.

            Mais d'où sort-elle cette canadienne avec sa Lisa's song qui m'empêchera sans doute de fermer l'oil cette nuit ?

            Balancez-moi à la mer Isabelle Boulay et compagnie, et faîtes place à une virtuose nom de Zeus.

Found in translation